top of page
Rechercher

L’EAU, source de vie

Dernière mise à jour : 28 nov. 2021

Elle est essentielle au maintien de la santé.Elle :

· apporte en substances vitales aux cellules (vitamines, minéraux, glucose….),

· Draine les déchets endogènes (les toxines),

· Assure une bonne digestion,

· Humidifie les poumons et les voies respiratoires,

· Lubrifie les articulations,

· Prévient la constipation et les calculs rénaux,

· Et sert de réserve pour les cellules et les vaisseaux sanguins;

· Régule la température corporelle et la maintien à 37oC chez l’être.


Cependant, il est fondamental de se poser de bonnes questions sur cette ressource précieuse de plus en plus rare. En effet de toutes les sources d’eau réunies, la terre ne dispose que de 3% d’eau douce pour les milliards d’individus quelle compte, contre 97% salée des océans et des mers.

Parce que L'eau ne subit aucune modification métabolique dans l'organisme et n'apporte aucune calorie, Elle reste le breuvage santé pour l’homme.


QUESTIONS – REPONSES


1- QUELLE QUANTITE D’EAU BOIRE?

En matière d’hydratation, il existe certaines règles que trop de gens acceptent comme vraies, mais qui n’ont pas de sens.

Certains affirment, par exemple, qu’il faut boire neuf grands verres d’eau par jour! Pour plusieurs, c’est beaucoup trop; pour d’autres, c’est insuffisant. Tout dépend en fait de la situation de chacun. En pleine canicule, alors qu’on transpire beaucoup, il est évident qu’il faut boire davantage. Si, de plus, on doit s’adonner à des efforts physiques intenses, il faudra boire encore plus. Par contre, si rien ne nous incite à transpirer abondamment, il se peut que nos besoins hydriques soient largement inférieurs aux neuf grands verres d’eau recommandés par jour. Ceci est d’autant plus vrai s’il s’agit d’une personne qui consomme beaucoup d’aliments riches en eau : fruits, légumes, soupes, etc. La règle à suivre, en ce qui concerne la quantité d’eau à consommer chaque jour, doit donc être établie en fonction des besoins hydriques de chaque individu. Ces besoins dépendent d’une variété de facteurs dont il faut absolument tenir compte.


Afin d’Eviter les erreurs communes et mettre à mal nos précieux émonctoires les reins, il est important de comprendre l'équilibre qui doit exister entre l’apport en eau et les pertes.


· L’apport en eau est relié à trois sources :

o Les boissons 1.5litres /jour;

o Les aliments .9litre/jour;

o L’eau provenant du métabolisme environ .6litre/jour.

· Les pertes d’eau impliquent :

o La production de l’urine 1.5litre/jour;

o L’évacuation des selles .1litre/jour;

o La sudation .9litre/jour;

o La vapeur d’eau éliminée lors de la respiration .5litre/jour;

o Les vomissements.

Les pertes doivent toujours être compensées par des apports. La soif est le mécanisme par lequel l’organisme avertit qu’il est en état de déshydratation d’où l’importance d’écouter l’expression de son corps : la soif.




2- QUELLE QUALITE D’EAU BOIRE?

Beaucoup de gens boivent de l’eau sans savoir quels sont les critères d’une bonne eau de consommation. L’eau que nous introduisons dans notre organisme doit rencontrer certains critères bien précis.

- Elle doit d’abord être particulièrement pure;

- Elle ne doit pas contenir de substances toxiques provenant de diverses formes de pollution;

- Elle ne doit pas contenir non plus de bactéries, de coliformes, de bacilles, de virus, etc. Sa teneur en minéraux ne doit pas être trop élevée;

- Elle ne devrait pas dépasser plus de 100 parties par million (ppm);

- Elle doit être parfaitement limpide et n’avoir aucun goût particulier.

Dans un contexte comme le nôtre, où les cours d’eau sont fortement pollués, il est en effet très difficile de rencontrer les critères exposés plus haut.

Certaines eaux de sources peuvent répondre à ces critères. C’est le cas de l’eau filtrée par osmose inversée et de l’eau distillée.

L’eau du robinet peine à passer les mailles de l’acceptabilité.

Bien qu’on prétende, dans certains milieux, qu’il s’agit d’une bonne eau, il faut savoir que les cours d’eau dans lesquels on la puise sont généralement fortement pollués. On filtre cette eau tant bien que mal. On lui ajoute un produit indésirable pour l’assainissement : le chlore.

Très malheureusement force est de constater après filtration, la présence de milliers de substances toxiques, en petites quantité. Des analyses précises, ont permis de déceler des traces de médicaments dans l’eau de consommation. Il y a tellement de gens qui consomment aujourd’hui des médicaments en grande quantité et d’une façon régulière qu’il est impossible, pour ceux qui boivent l’eau du robinet, d’échapper à cette pollution secondaire. Les vieux conduits d’eau de la ville peuvent contenir des détritus et de la rouille nuisible notre santé.

Les eaux filtrées par osmose inversé sont intéressantes pour la santé de même que l’eau physiologique prévenant du jus de fruits et légumes naturel fraichement pressés sans additif (cf. tableau des fruits et légumes juteux) ci-après.


Les fruits et légumes les plus riches en eau :



RECOMMANDATIONS POUR L’EAU


ÉVITER :


· L’eau du robinet qui est un mélange douteux de milliers de substances chimiques (PLOMB, MERCURE, FLUOR, MEDICAMENTS, DROGUE);

· Les boissons gazeuses sucrées, les jus de fruits fait de concentré et sucre ajouté car insulinogenes et risque de diabete de type 2;

· Les boissons alcoolisées risquent de maladies hépatiques graves;

· Le café car déminéralisant;

· De boire en mangeant car dilution de la salive et des enzymes digestives, indispensables à une bonne digestion;

· De boire avant de se coucher la nuit car risque de briser le sommeil qui doit être continu 7à 8 h pour être réparateur;

· De boire de l’eau froide ou trop chaude car risque de perte d’énergie nerveuse.


PRIVILÉGIER

· L’eau naturelle plate comme boisson car elle reste le breuvage santé pour l’homme;

· Boire l’eau a température ambiante, ni froide ni chaude;

· Respecter l’équilibre hydrique en compensant les sorties d’eau (urines, sueurs, vomi, selles) par des entrées adéquates ;

· Boire une eau minérale dont la ppm est inférieure à 100

· Écouter sa soif et ne pas boire pour boire et non suivre la mode de 9 verres / jour au risque de fatiguer inutilement les reins.




4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page